FOOTBALL CLUB DE SAINT-BRICE SUR VIENNE : site officiel du club de foot de ST BRICE SUR VIENNE - footeo

Quand l’attaque n’est pas là, Soury danse !

29 janvier 2018 - 21:06

résultats

Équipe 1

Match nul 1 à 1 contre Limoges Roussillon.

but de Romain Soury.

 

 Saint-Brice décroche un point précieux dans sa course à la R3 en obtenant le match nul 1-1 face à Limoges Rousillon grâce à un but de Romain Soury en fin de match.

 

Le mach : 1-1

 

Dans un calendrier décimé par les annulations depuis le mois de Décembre, Saint-Brice recevait une nouvelle fois une équipe de haut de tableau à Chambéry en la présence du Limoges Rousillon. Après les défaites face à Guéret et Jugeal Nouaille, toutes deux concédées sur le score de 0-2, les oranges ne voulaient pas subir une nouvelle fois la loi d’un des leaders du championnat, qui se présentait ce dimanche avec un bilan de 6 victoires, 2 nuls et seulement une défaite en 9 matchs.

Et pourtant malgré une entame de match cohérente des Saint-Briçois, ils se font surprendre par un long ballon dans le dos de la défense que l’attaquant limougeaud expédie au fond des filets pour donner l’avantage à son équipe. Anoman parvient régulièrement à prendre le déçu sur la défense adverse par sa vitesse mais ses centres en retrait ne trouvent pas preneur.

 

Et c’est un fait de jeu, malheureux dans un premier temps, qui va permettre à Saint-Brice de trouver une organisation mettant en difficulté son adversaire. En effet au bout d’une vingtaine de minutes de jeu, sur une ouverture anodine, Mauricou se blesse aux adducteurs et doit laisser sa place. Mais avec les absences de Vignaud et Lavoute dans le secteur offensif, Nantieras ne dispose pas sur le banc de solutions offensives. Il décide alors de passer à un système en 4-4-2 (au lieu du 4-3-3 du début de match), avec l’entrée de Soury venant rejoindre Bargue et Boyer à la récupération du ballon. Ce changement tactique permet aux oranges de récupérer le ballon plus haut et de se créer des situations intéressantes, notamment par Faure qui chipe un ballon dans les pieds du gardien mais se précipite un peu et ne parvient pas à cadrer sa frappe. Quelques instants plus tard, Anoman fait de nouveau la différence côté droit et centre en retrait pour Faure, mais la frappe de l’avant-centre est trop axiale pour vraiment inquiéter le gardien. De leur côté les Limougeauds procèdent par un jeu direct et profite de leur supériorité de taille et de la vitesse de leurs ailiers pour approcher le but de Gerault, sans toutefois le mettre vraiment en danger. 1-0 à la mi-temps pour Limoges Roussillon.

 

A la reprise, Dexet, de retour après une longue indisponibilité suite à une blessure à l’épaule contractée lors du premier tour de Coupe de France en Aout, prend la place de Puygrenier, touché à un genou, dans la défense centrale. Et dés les premières minutes, sa vitesse, toujours intacte malgré une hygiène de vie qui ne traduit pas le physique de cet athlète, lui permet d’intervenir avec efficacité face aux attaquants adverses pour permettre à son équipe de rester dans le match. La partie est plus hachée, le rythme est souvent coupé par de nombreuses fautes ou des maladresses techniques de part et d’autre, ainsi que par un terrain lourd et se dégradant au fil des minutes. Les occasions sont peu nombreuses mais Anoman, encore lui, se retrouve bien lancé dans l’axe mais il perd son face à face avec le gardien, Devautour reprend mais sa frappe ne trouve pas le cadre. Gerault dans ses buts n’a que peu d’occasion de se mettre en évidence, il permet pourtant à son équipe de rester à porté de fusil de son adversaire grâce à un sauvetage sur un ballon qui filait dans la lucarne et sur une sortie explosive dont il a le secret dans les pieds de son adversaire direct pour éviter un face à face dangereux. Les espaces sont de plus en plus nombreux avec la fatigue, les fautes toujours aussi présentes, et sur l’une d’elle le long de la ligne de touche, Regnier, fraichement entré en jeu, enroule un ballon qui retombe au point de pénalty, mais ni Bargue ni la défense adverse ne dévie le ballon qui termine sa course dans les bras du gardien tout heureux de se trouver là.

 

Quelques minutes plus tard, Malamas tente d’alerter Faure dans la profondeur par du jeu long mais le ballon sort en touche en faveur des Saint-Briçois. Les limougeaud discutent la décision de l’arbitre sur l’attribution de la touche mais Faure n’en a que faire. Il joue vite cette touche pour Lavalade qui trouve instinctivement Devautour dans la surface, ce dernier dos au but voie arriver Soury dans l’axe et le décale parfaitement. Le reste… c’est entre le talent, l’enthousiasme ou la force du désespoir… toujours est-il que Soury envoie une frappe lumineuse sous la barre qui ramène son équipe à hauteur au tableau d’affichage. Les Limougeauds discutent toujours la décision de l’arbitre et écopent d’un carton blanc et donc d’une exclusion temporaire qui les obligeront à terminer le match à 10. Malgré tout Limoges Roussillon fait passer un nouveau frisson dans la défense des oranges. Sur un corner, Soury à la coupure au premier poteau entant son gardien lui « gueulé » le traditionnel « J’AIIIIIIIIIIIIIIII », bien connu sur toutes les pelouses de foot amateur. Problème, c’est qu’il n’a pas du tout et que le ballon file devant le but sans que personne ne puisse le reprendre. Ce sont finalement les Saint-Briçois qui seront les derniers dangereux, sur un contre bien initié par Bargue, Faure lance Regnier côté droit, très rapidement ce dernier se rend compte que sa vitesse ne lui permettrait pas de déborder la grand-mère de son coach, il parvient tout de même grâce à un remarquable croché extérieur à obtenir une faute excentrée à l’entrée de la surface. Mais ni Faure ni Regnier de parviendront à convertir les deux derniers coups de pied arrêtés, laissant le score à 1-1.

 

Le chiffre : 1

 

C’est le premier point acquis par les Saint-Briçois en 2018, mis en échec par Guéret et Jugeal, Saint-Brice parvient enfin à prendre des points face à une des équipes de tête du Championnat. Et ça tombe bien puisque c’est un nouvel adversaire de taille qui attend les oranges la semaine prochaine avec la réception de Landouge, sans doute l’équipe qui à produit le plus de jeu et qui a mis le plus en difficulté notre équipe depuis le début de saison malgré le score 1-1 du match aller.

 

Le joueur : Romain Soury

 

Impériale depuis le début de saison, Romain à manqué quelques semaines de compétition suite à une blessure musculaire à la cuisse, et son retour était attendu par ses coéquipiers et ses supporters de Chambéry. Il a répondu présent en entrant en cour de jeu. Combiné à l’activité de ses 2 partenaires du milieu et des choix de son coach, il a permis à son équipe d’être mieux équilibré et de jouer haut. Même si son physique n’est pas des plus impressionnant il faut le reconnaitre, il met beaucoup d’impact et de volonté qui compasse ce manque de masse musculaire. Si vous conjuguez toutes ces qualités avec un très beau but décisif qui apporte un point précieux à son équipe, Romain fait un retour remarqué qu’il devra confirmer pour réaliser une saison pleine. Il est probable que le retour à ses côtés de son frère d’arme Antoine Dexet l’ait aidé à la préparation de ce match. Le retour de ces 2 joueurs dans le groupe ne sera pas de trop pour compenser les blessures de Mauricou et Puygrenier à qui nous souhaitons un bon rétablissement.

 

 

Équipe 2

Match nul 1 à 1 sur la pelouse de Limoges Kurde.

But de Fabrice Prevot.

 

Pour ce premier match a l'extérieur en 2018, les Saint Bricois se déplace à Beaublanc pour affronter l'équipe de Limoges Kurdes, une équipe de haut de tableau qui enchaine les bons résultats.

L'absence de Sébastien Cueille, capitaine du groupe B, jusqu'au 1er Avril oblige Vitor et son staff à procéder à un nouveau mode de fonctionnement, en effet son impact au milieu de terrain va manquer. Le FC Saint Brice se dote de nombreux joueurs de qualité différente, il faut trouver la bonne combinaison, charge au staff de faire le nécessaire.

Nous démarrons le match de belle manière, nous trouvons vite nos marques, procédons en contre face à une équipe qui gère la possession de balle, mais sur des accélérations de Chainrdin et Maxime sur leurs couloirs, nous arrivons à les mettre en danger. Sur coup de pied arrêté également, c'est au tour de Quentin de manquer sa tête face au gardien adverse.

Ce même Quentin, sur une relance dans l'axe met Franck en danger qui ne peux récuperer le ballon, les limougeauds profite de cette erreur pour ouvrir le score suite à une belle frappe du joueur fraichement rentré en jeu.

Score à la pause de 1 à 0 pour les locaux, injuste car cette première période fut équilibré en terme d'occasion, mais logique en terme de détermination. Petite remise au point à la pause, les joueurs reviennent plus fort en seconde période. Un cafouillage au centre du terrain et un ballon qui revient dans les jambes de Fabrice à 35 mètres du but suffisent pour enchainer une reprise de volée pied gauche qui se loge dans la lucarne du gardien Kurdes. Un but "Zlatanesque", que seul Fabrice détient le secret. Nous revenons au score rapidement en début de seconde période par un Fabrice décisif depuis son repositionnement dans l'axe de l'attaque Saint Briçoise. Sans un groupe solidaire défensivement nous n'aurions pu ramener ce point de Limoges face a la plus belle équipe que l'on est rencontré cette saison.

Nous avons pu remarquer que la solidarité de dimanche nous a permis de revenir à Saint Brice avec un point, attention pour autant, il nous faut vite réagir et répondre présent physiquement les dimanches suivant. RDV les mercredi et vendredi aux entrainements pour reprendre un peu de conditions.

Encore bravo à tous pour cet effort physique et rdv dimanche prochain pour confirmer.

 

Équipe 3

Match nul 1 à 1 face à Ladignac (B).

But de Joël Vignaud.

 

 

Dimanche,

L’équipe C recevait en lever de rideau l’équipe réserve de Ladignac.

Le début de match fut à l’avantage des oranges qui se procurèrent les meilleures occasions notamment grace à Alex et Fahar.

A la douzième minute sur une des nombreuses offensives, Fahar se fait bousculer dans la surface adverse, pénalty indiscutable, transformé par Joël.

Les trente premières minutes ont été à sens unique avec de nombreuses occasions mais nos attaquants se montrèrent peu efficaces devant le but.

Score à la mi-temps 1-0 pour St Brice.

La seconde mi-temps fut plus compliquée et la mainmise de nos joueurs en premiere mi-temps avait quelque peu disparu.

A la 56ème minute, suite à un coup de pied arreté pour St brice aux abords de la surface adverse qui ne donna rien, les joueurs de Ladignac concrétisent une belle action en contre. (1-1).

A la 70ème minute, sur une sortie loin de la surface de reparation, Sylvain toucha volontairement le ballon de la main sur une frappe lobbée d’un attaquant de Ladignac, geste qui entrainera sa sortie du terrain.

Nicolas récupéra les gants et la suite du match s’effectua à 10 contre 11.

La fin du match fut assez brouillonne, les joueurs de St Brice ont eu du mal à faire la différence au milieu du terrain et ont eu beaucoup de mal à trouver les 2 attaquants.

Néanmoins les joueurs ont pu se créer quelques belles opportunités comme sur la frappe de Jérôme, très bien détournée par le portier adverse.

Dans les ultimes minutes, Fahar, sur un coup franc à l’entrée de la surface, expédia le ballon sur la barre transversale.

Score final 1-1, résultat assez frustrant compte tenu des occasions obtenues en 1ère mi-temps.

Retenons aussi le positif, l’équipe même en infériorité numérique n’a pas lâché, ce qui est de bon augure pour les prochains matchs.

Commentaires