FOOTBALL CLUB DE SAINT-BRICE SUR VIENNE : site officiel du club de foot de ST BRICE SUR VIENNE - footeo

REGIONALE 3 NOUS VOILA !

16 avril 2018 - 21:38

Résultat Équipe 1

Victoire 4 à 0 face à OL LARCHE LA FEUILLADE.

Thomas Faure
Guillaume Anoman x2
Maxim Lavalade

 

 

Saint-Brice a validé hier après-midi son ticket pour la Régionale 3 saison 2018-2019 grâce à sa victoire sur Larche-la-Feuillade 4-0, avec des réalisations de Faure, Anoman par deux fois et Lavalade. Au terme d’un match qu’ils n’ont pas toujours maitrisé, les oranges ont fait parler leurs ressources collectives pour faire la différence en à peine 30 minutes, une rencontre à l’image de cette saison incroyable !

 

Le match : 4-0

 

On a encore du mal à le croire et pourtant, ce dimanche 15 Avril, 17h15, au soir de la 17ème journée d’un championnat qui en compte 22, le vestiaire Saint-Briçois résonne, les joueurs et les dirigeant se congratulent, les bouteilles d’eau ne servent plus à rafraichir des joueurs rougis par les premières chaleurs du printemps, mais plutôt à arroser abondamment tous les protagonistes d’une victoire tellement attendue. Les chants retentissent et se succèdent pour célébrer l’accession en Régionale 3 d’une équipe aussi attachante qu’imprévisible.

Comment aurait-on pu prévoir en juillet dernier, à l’aube de changements majeurs d’effectifs, d’entraineurs et de dirigeants que ce groupe irait atteindre ses objectifs 4 matches avant la fin du championnat ? Comment aurait-on pu prévoir que ce mélange de très jeunes joueurs et de trentenaires formerait une escouade aussi unie sur une pelouse que sur une piste de dance. Et enfin comment aurait-on pu imaginer que Pascal Nantieras, inconnu de la plupart des joueurs, deviendrait le « gourou » de cette équipe par sa détermination, sa grinta et son sens du spectacle, autant dans un vestiaire qu’au volant de sa Panamera !

 

Il a fallu les trouver ces mots ce dimanche, et une fois de plus il les a trouvés. Des paroles qui vont convaincre ses joueurs, même dans les moments les plus difficiles de la rencontre, que la victoire ne pouvait pas leur échapper.

Et des moments difficiles, il y en a eu… beaucoup ! Un peu tendu face à l’éventualité de conclure à domicile, les Saint-Briçois font face autant aux Corréziens qu’à leur peur de gagner, de rater l’occasion de finir le travail devant un public venu encore nombreux pour voir s’écrire sous ses yeux le plus beau chapitre de la saga des oranges.

Conjugué à la volonté de l’adversaire de faire lui aussi un pas de plus vers la R3, cela donne un premier acte crispant, décousu, avec de grosses erreurs techniques et tactiques, si bien que la crispation gagne également la tribune, impatiente de pouvoir s’enflammer sur une accélération de Barbier ou une ouverture de Puygrenier. Bien au contraire, ce sont les visiteurs qui se montrent menaçant, et sans un Gerault de gala, l’issu de l’après-midi n’aurait certainement pas été aussi favorable. Le gardien Saint-Briçois, toujours électrisé quand il s’agit d’être le héros du village, sort victorieux de 2 face à face à l’angle des 6 mètres pour repousser une échéance qui semble pourtant inéluctable vu la tournure des évènements. Côté Saint-Briçois, pas grand-chose à se mettre sous la dent si ce n’est 2 frappes d’Anoman qui n’inquiètent pas le gardien corrézien.

 

0-0 à la pause, heureux. Dans le vestiaire à la mi-temps, les joueurs, aussi en difficulté soient-ils, sont d’une décontraction surprenante, sûr de leur force dirons-nous après le match, conscient qu’en issant un minium leur niveau du jeu, ils pourraient obtenir ce résultat qu’ils n’envisagent pas de laisser échapper. Et pourtant au retour des vestiaire, la physionomie est la même, les oranges ne mettent pas plus de rythme et s’exposent à un but qui refroidirait sérieusement l’ambiance.

 

 Le tournant : le poteau de Larche la Feuillade

 

Si les oranges attendaient un signe du destin pour se mettre en route, ils vont être écouté. A force de subir, les Larchois se créent une énorme occasion. A l’entrée de la surface, l’avant-centre place un pointu qui file vers le petit filet mais le ballon termine finalement sur le poteau avant de revenir dans les pieds du n°10 corrézien qui bute à son tour sur Gerault à 3m du but. Les Saint-Briçois sont passés tout près de la correctionnelle, mais comme dis un certain Nantieras, « dans la vie il vaut mieux être le boucher que le veau », et le boucher était bien vêtu d’orange ce Dimanche.

 

3 buteurs, 3 symboles :

 

Fini la peur de gagner, place à une fin de match foudroyante. Et c’est Faure qui va à lui tout seul lancer la machine. Sur un dégagement au pied de Gerault (on se demande encore si c’est bien à cet endroit qu’il voulait envoyer le ballon, mais vu son match on va lui accorder le bénéfice du doute), la défense Corrézienne se regarde, Faure se faufile pour tromper le gardien à l’entrée de la surface. Thomas Faure, ce joueur qui n’était pas Saint-Briçois en Aout, mais qui a rejoint rapidement ce collectif, ce boxeur professionnel qui n’hésite pas à faire 160km pour jouer au foot un lendemain de combat, cet ailier, amoureux du but, qui pour son premier match avec les oranges le 1er Octobre dernier sur la pelouse de Landouge, n’a pas hésité à passer 45min au poste de latérale pour rapporter un point précieux qui a pris toute sa valeur ce dimanche. Thomas est le premier symbole de cet équipe, symbole d’intégration et de culture de la gagne.

Les Saint-Briçois sont sur les rails du succès, Anoman et Barbier conduisent le train de la victoire. Les ailiers à grande vitesse Saint-Briçois se chargent d’aggraver le score. Barbier, dans tous les bons coups, récupère le ballon et sert rapidement Anoman qui conclut une première fois d’une belle frappe dans la lucarne pour le 2-0. Le troisième but sera plus brouillon mais Anoman s’y reprend à 2 fois pour réaliser un doublé. Guillaume Anoman, ce jeune joueur un peu peureux, cet attaquant déroutant par ses accélérations, ce gamin agaçant quand il se dévalorise et perd confiance, cet ailier qui nous a débloqué tellement de match, comme cet après-midi du 19 novembre et la réception de Rilhac-Rancon. Ce jour-là mené 1-0, les Saint-Briçois ne trouvent pas la solution mais leur ailier supersonique déclenche 2 accélérations de 50m en moins de 2 min pour offrir 2 buts à ses coéquipiers et renverser un match qu’ils gagneront finalement 3-1. Guillaume est le deuxième symbole de cet équipe, symbole de jeunesse et de générosité.

La messe est dite à Chambéry, 3-0, mais il manque la cerise sur le gâteau, un but qui va rappeler que ce club était encore en 2ème division de district il y a moins de 10 ans. Sur un contre, Maxime Lavalade prend de vitesse la défense et s’en va seul au but tromper le gardien pour clôturer le score. Maxime Lavalade, cet enfant de Chambéry, ce joueur ultra-polyvalent qui était hier sur la pelouse le seul joueur à avoir connu les 3 montés de Saint-Brice, entre la 2ème division et la R3, ce latéral qui a régulièrement terminé meilleur buteur de son équipe, ce pitchichi, propulsé serial-buteur le 15 octobre dernier, en inscrivant un quadruplé lors de la victoire se son équipe 7-1 face à Varetz. Max Lavalade est le troisième et dernier symbole de cette équipe, pas un symbole de ponctualité, mais plutôt symbole de fidélité, de combativité et d’efficacité.

 

4-0 score finale, les oranges peuvent enfin rentrer aux vestiaires avec le sentiment d’avoir écrit une belle page de l’histoire de leur club. Si vous doutez encore que le destin existe dans le foot, demandez aux Saint-Briçois ce qu’ils en pensent ! Les dirigeants peuvent sortir la terrasse devant le club house, conclusion d’une après-midi parfaite ou rien, ni la météo avec ce soleil radieux (malgré une averse prévue à 16h ), ni l’adversaire ne semblait pouvoir vraiment contrarier les plans des joueurs de Pascal !

 

 

Résultat Équipe 2

Défaite 1 à 0 face à AC KURDE LIMOGES.

 

 

Résultat Équipe 3

Victoire 4 à 0 face à AS LADIGNAC ( B )

Chainrdine Abdallah Bourra x2
Sylvain Lambert
Alexandre Charles

Commentaires

2-3
RESERVE (B) / FC DES 2 VALLEES (B) environ 21 heures
RESERVE (B) / FC DES 2 VALLEES (B) et 2 autres : résumés des matchs environ 21 heures
0-1
AS AMBAZAC (B) / RESERVE (A) environ 21 heures
2-2
CA RILHAC-RANCON (B) / EQUIPE FANION environ 21 heures
REGIONALE 3 NOUS VOILA ! 7 jours
0-4
AS LADIGNAC LE LONG (B) / RESERVE (B) 7 jours
AS LADIGNAC LE LONG (B) / RESERVE (B) et 2 autres : résumés des matchs 7 jours
RESERVE (A) : nouveau joueur 7 jours
0-1
RESERVE (A) / AC KURDE LIMOGES 7 jours
4-0
EQUIPE FANION / OLYMPIQUE LARCHE LA FEUILLADE 7 jours
Convocations 9 jours
DES 2 MAINS ET DES 2 PIEDS ! 14 jours
1-4
RESERVE (B) / AS FLAVIGNAC 14 jours
RESERVE (B) / AS FLAVIGNAC et 2 autres : résumés des matchs 14 jours
1-1
USA COMPREIGNAC / RESERVE (A) 14 jours